SOIRÉE SATYAJIT RAY

LE FESTIVAL DES FILMS DE L’ASIE DU SUD DE MONTRÉAL EST HEUREUX DE
RENDRE HOMMAGE À 
SATYAJIT RAY, LE GRAND CINÉASTE INDIEN 

Satyajit Ray était un cinéaste indien bengali, partout considéré comme l’un des plus grands cinéastes du XXe siècle. Né à Calcutta dans une éminente famille bengali dans le monde des arts et de la littérature, Ray a commencé sa carrière en tant qu’artiste commercial. Il a été attiré par le cinéma indépendant après avoir rencontré le cinéaste français Jean Renoir et visionné le film néoréaliste italien de Vittorio De Sica, Bicycle Thieves (1948) lors d’une visite à Londres. Ray a réalisé 36 films, dont des longs métrages, des documentaires et des courts métrages. Il a également été écrivain de fiction, éditeur, illustrateur, calligraphe, compositeur de musique, graphiste et critique de cinéma. Il est l’auteur de plusieurs romans, principalement destinés aux enfants et aux adolescents. Feluda, le détective, et le professeur Shonku, le scientifique dans ses histoires de science-fiction, sont des personnages de fiction populaires créés par lui. Le premier film de Ray, Pather Panchali (1955), a remporté onze prix internationaux, dont le premier prix du meilleur document humain au Festival de Cannes 1956. Ce film, avec Aparajito (1956) et Apur Sansar (1959) forment le Apu Trilogy. Ray a fait le script, le casting, la notation et l’édition, et a conçu ses propres titres de crédit et matériel publicitaire. Ray a reçu de nombreux prix, dont 36 prix nationaux du film décernés par le gouvernement indien et des prix dans des festivals de films internationaux. Au Festival international du film de Berlin, il a été l’un des quatre cinéastes à remporter plus d’une fois le Silver Bear du meilleur réalisateur et détient le record du plus grand nombre de nominations pour Golden Bear. Au Festival du film de Venise, où il avait précédemment remporté un Lion d’or pour Aparajito (1956), il a reçu le Golden Lion Honorary Award en 1982. Ray est la deuxième personnalité du cinéma après Charlie Chaplin à avoir reçu un doctorat honorifique de l’Université d’Oxford. . Il a reçu la Légion d’honneur du président français en 1987. Le gouvernement indien lui a décerné le prix Dadasaheb Phalke en 1985, Padma Bhushan en 1965 et la plus haute distinction civile, Bharat Ratna, peu de temps avant sa mort. L’Académie des arts et des sciences du cinéma a décerné à Ray un prix honorifique en 1992 pour l’ensemble de ses réalisations.

SAFFMontréal présentera lors de son 11e édition deux films tout aussi adorables , un produit par Satyajit Ray et l’autre par son fils Sandip Ray, basé sur un personnage crée par le maître cinéaste, comme suit :

Ganashatru
(Ennemi du peuple)

Synopis : Ashoke Gupta est un médecin idéaliste travaillant dans une ville près de Calcutta. Il découvre que l’eau d’un temple populaire est à l’origine d’une épidémie de typhoïde et d’hépatite. Afin de sauver des vies, il risque sa carrière pour tenter d’attirer l’attention sur cette source d’eau polluée, tandis qu’un groupe local prônant une foi aveugle tente de le discréditer de diverses manières. Ce film est l’adaptation par Ray de la pièce d’Henrik Ibsen  » Un ennemi du peuple « , et se déroule dans une petite ville de l’Inde. Le film devient d’autant plus pertinent en ces temps de « pandémie », marqués par des points de vue opposés. La pièce d’Ibsen a été reprise par plusieurs compagnies théâtrales dans différents pays, dont le Théâtre du Nouveau Monde de Montréal qui l’a programmée pour la saison 2021-22.

Année de production : 1989
Langue : Bengali
Durée : 100 mins
Soustitres : Anglais et français (deux versions)
Lieu : en ligne, du 19 au 28 nov
Inscription pour billet (gratuit) : CLIQUEZ ICI

PROF SHANKU O EL DORADO
PROF. SHANKU

Professor Shanku with credits

Synopsis : Il s’agit d’une histoire d’aventure du scientifique génie et inventeur fictif Professeur Shonku visitant le cœur des forêts amazoniennes à la recherche de la ville mythique d’El Dorado. Un jour, un gentleman bengali typique Nakur Chandra Biswas alias Nakur Babu vient le rencontrer à la maison de Shonku à Giridih. Il vit à Makardaha. Shanku se rend compte que Nakur Babu a un pouvoir surnaturel ayant la capacité de lire dans les pensées des autres et de voir l’avenir.

Année  : 2019
Langue : Bengali
Durée : 93 mins
Soustitres : Bilingue (Anglais et français)
Lieu : Cinémathèque Québécoise, on 26th Nov at 19h00
Inscription pour billets : CLIQUEZ ICI

TABLE RONDE:
La projection à la Cinémathèque le 26 novembre sera suivie d’une table ronde avec les cinéastes et d’autres panélistes éminents. Voici les détails des panélistes :

  1.  Sandip Ray, fils de Satyajit Ray et directeur de ‘Prof. Shanku O El Dorado’, Kolkata, Inde
  2.  Dr Chinmoy Guha, Kolkata, Inde
    Chinmoy Guha est professeur et ancien Chef du département d’Anglais à l’Universite de Kolkata, écrivain et traducteur Bengalais, érudit en littérature et langue française.
    Il fut Vice-Chancellor du Rabindra Bharati University et Directeur des publications avec l’ambassade de France à New Delhi. Les ministères de l’Éducation et de la Culture du gouvernement français lui ont conféré le titre de chevalier en 2010 et 2013. Paschimbanga Bangla Akademi et le gouvernement du Bengale occidental lui ont conféré Vidyasagar Puroshkar en 2017. Le président français lui a conféré en novembre 2019 le titre de Chevalier de l’Ordre national du Mérite pour sa contribution aux échanges interculturels. Il a remporté le prestigieux prix Sahitya Akademi 2019 en littérature bengali pour son recueil d’essais Ghumer Darja Thele.
  3. Dr Subho Basu, Université McGill, Montréal
    Dr Subho Basu est professeur agrégé au Département d’histoire et d’études classiques de l’Université Mcgill. Après avoir obtenu son doctorat en histoire à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, il a enseigné l’histoire impériale britannique à l’Université d’Exeter, au Royaume-Uni, et à l’École des études orientales et africaines de l’Université de Londres. Il a également été professeur agrégé d’histoire de l’Asie du Sud à l’Université de Syracuse et à l’Université d’État de l’Illinois. Il est également l’auteur de plusieurs livres et articles de recherche publiés dans des revues acclamées par la critique. Il a reçu la bourse Smuts Hinduja, Université de Cambridge, Cambridge, Royaume-Uni., Charles Wallace Research Award, Londres, Royaume-Uni., Bourse du ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth, British Council, Londres, Royaume-Uni. Son domaine de spécialisation comprend l’histoire et la culture de l’Asie du Sud, l’histoire du travail, l’histoire des mouvements sociaux contemporains, les approches matérialistes de la culture, l’espace, la mondialisation et il est un critique passionné de l’art, du théâtre et des films indiens.
  4. Bratya Basu, Kolkata, Inde
  5. Dr. Srabanti Basu, Kolkata, India
    Srabanti Basu est professeure en biotechnologie avec le Heritage Institute of Technology à Kolkata. En plus de ses intérêts académiques, elle a une passion pour la poésie et sa présentation. Formée par Bratati Bandyopadhyah, elle a performé en Inde et à l’étranger pour le musée national à Bangkok, l’a,bassade de l’Inde à Bangkok, l’ambassade de lInde à Moscou, New Jersey Institute of Technology, Centre américain à Kolkata, Alliance française de Kolkata et autres. En plus de ses intérêts en théatre et arts visuels, elle a une bonne connaissance  des films de Satyajit Ray .